Trouver dans l'argile, les grès de préférence, la trace des êtres vivants avant l'histoire et par le jeu des textures, des couleurs et le passage du feu, leur donner une présence mystérieuse.

Ses animaux, fascinants d'élégance et d'archaïsme évoquent le lointain passé d'une paléontologie imaginaire. Le Bison Blanc , animal sacré de la prophétie des indiens Lakotas, ou les boeufs musqués arborent fièrement des marques d'érosion, de fossilisation comme des coquetteries sacrées.
La terre est une peau étirée jusqu'à ses limites, jusqu'aux premières fissures. Brute, elle s'adoucit avec la porcelaine, des oxydes, pigments, touches d'émail ou par enfumage, dans une recherche de contrastes. 
 
La série des Zooanthropes, sculptures mi-humaines mi-animales figurent une réconciliation, ou de sereines retrouvailles entre l'homme et la bête. La zooanthropie ou thériantropie est un thème très ancien qui plonge ses racines dans le chamanisme. Les corps nus,  héritiés de la sculpture grecque antique sont coiffés ou masqués d'une tête d'animal. 
Un rapport à l'histoire et l'archéologie nourrit son travail sur les crânes."Les Boîtes d'Os", ouvrent une fenêtre sur l'âme et la mémoire, renvoient à des civilisations anciennes ou périodes historiques. Les crânes éclairés font référence aux Manies Dansantes du 16 ème siècle.

 

© 2019 by Barbara Daeffler created with Wix.com