© 2019 by Barbara Daeffler created with Wix.com

 
"J'aime les vanités.
Élégantes et facétieuses,
elles inscrivent la vie dans des temps géologiques,
comme un pied de nez au temps qui passe."
 
Trouver dans l'argile, les grès de préférence, la trace des êtres vivants avant l'histoire et par le jeu des textures, des couleurs et le passage du feu, leur donner une présence mystérieuse.

Mes chevaux, bisons, aurochs, boeufs musqués... portent les marques d'une histoire géologique ou mythologique comme le Bison Blanc , animal sacré de la prophétie des indiens Lakotas. Symboles de puissance, intemporels et définitivement sauvages, ils composent un bestiaire archéologique et imaginaire. La terre est une peau que j'étire jusqu'à ses limites, jusqu'aux premières fissures. Brute, elle s'adoucit avec les oxydes, pigments, touches d'émail ou par enfumage, dans une recherche de contrastes. 
 
Mes crânes sont des fossiles, déformés par le temps ou par des rituels imaginaires. Certains, "Les Boîtes en Os", ouvrent une fenêtre sur l'âme.